alternative bretonne

pour un mouvement unitaire de l'emsav, pour une democratie bretonne et européenne


    Le PS, les Verts et l'UDB associés contre le breton à Redon.

    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 105
    Date d'inscription : 02/06/2009
    Age : 42
    Localisation : lannuon

    Le PS, les Verts et l'UDB associés contre le breton à Redon. Empty Le PS, les Verts et l'UDB associés contre le breton à Redon.

    Message  Admin le Sam 17 Oct - 9:08

    Vote à la Communauté de Communes. Le PS, les Verts et l'UDB associés contre le breton à Redon.

    Source : Parti breton
    Porte parole: Gérard Olliéric
    Publié le 17/10/09
    REDON — Le vote à la Communauté de Communes du Pays de Redon, le lundi 12 octobre 2009, devait être un grand jour pour le breton. Le président de la communauté de communes, Jean-Louis Fougères, maire de Saint-Nicolas-de-Redon, commune de Loire-Atlantique, présentait une délibération pour la signalétique bilingue français/breton de tous les bâtiments communautaires à Redon: théâtre, piscine, conservatoire de musique, multi-accueil petite enfance, ainsi que pour le multi-accueil petite enfance de Saint-Nicolas-de-Redon. Cette délibération était la déclinaison de la Charte de la langue bretonne - Ya d'ar brezhoneg ! - appliquée aux bâtiments communautaires, signée par la Ville de Redon le 21 avril 2009. Après la Salle omnisport, la Ville de Redon mettra également en bilingue, la Maison des Associations et la Maison des Fêtes.

    Pour le président de la Communauté de communes, cette délibération devait donc être une mise en cohérence de la signalétique sur le territoire de Redon. La délibération donnait aussi la possibilité d'une signalétique bilingue pour les bâtiments communautaires hors de Redon, à partir du moment où les municipalités en feraient la demande. La Communauté de communes regroupe 24 communes autour de Redon: 10 en Morbihan, 6 en Ille-et-Vilaine et 8 en Loire-Atlantique.

    Quinze jours auparavant, les associations Div Yezh, Dihun Bro-Redon, Brezhoneg war-raok, et l'Office de la langue bretonne, avaient présenté les filières bilingues et l'intérêt du bilinguisme dans le domaine public à l'assemblée des maires de la Communauté de communes. L'accueil avait été très favorable.

    Rappelons que le Pays de Redon compte désormais 250 enfants inscrits en filière bilingue. Avec cette année l'ouverture d'une nouvelle filière bilingue Dihun à Sainte-Marie, en Ille-et-Vilaine. Avec dès le départ 40 enfants inscrits! Cela montre le dynamisme du breton au Pays de Nominoë et de Saint-Conwoïon. Tout semblait donc aller pour le mieux du monde. Il en a été tout autrement le jour du vote.

    Le président de la Communauté de Communes et le maire de Redon, Vincent Bourguet, ont présenté avec confiance la délibération pour la signalétique bilingue des bâtiments communautaires de Redon. Parmi les opposants, il y a eu un élu d'Allaire et un élu de Rieux, puis tout particulièrement le maire de Saint-Jacut-les-Pins. Ils ne voyaient pas l'intérêt de la signalétique bilingue en « pays gallo ». Pourtant, à titre indicatif, on peut noter pour ces trois communes morbihannaises que, respectivement, 21%, 24% et 31,5% des noms de lieux sont bretons. Ce qui suppose la pratique du breton durant de nombreux siècles et l'influence du breton dans la culture populaire d'aujourd'hui.

    Nous pouvions espérer la solidarité redonnaise sur cette délibération. Malheureusement, le groupe PS/Verts/UDB de la minorité redonnaise a préféré torpiller cette avancée de premier plan pour le breton en Bretagne. La représentante de la minorité redonnaise, rappelant que son groupe n'avait pas voté la Charte de la langue bretonne à Redon, s'est opposé à la délibération et a demandé un vote à bulletin secret. Les opposants au breton ont donc pu ainsi voter en toute discrétion... Dommage qu'ils n'aient pas le courage de leur opinion ! Résultat du vote: 24 contre, 21 pour, 4 blancs, un nul. Sur les 54 élus communautaires, il manquait 4 titulaires dont 3 maires. Ce résultat a suscité évidemment une grosse déception du côté des associations bretonnes. Les représentants PS de la minorité redonnaise, eux, se réjouissaient du résultat.

    Ce nouvel épisode redonnais suscite quelques réflexions d'ordre politique. Les Verts ont signé la Charte de la langue bretonne et l'équipe de Jean-Yves Le Drian a voté une délibération de politique linguistique en 2004 qui affiche des objectifs de développement pour la langue bretonne. Une fois sur le terrain, les élus du PS, des Verts et de l'UDB peuvent-ils en faire ce qu'ils veulent au gré de leur opinion personnelle ? Pire: utiliser le breton pour jouer à la petite guéguerre opposition/majorité en fonction des situations politiques locales ? Cela pose clairement la crédibilité de ces formations politiques par rapport à leur engagement pour la langue bretonne en Bretagne.

    Pour le Parti Breton, Emile Granville porte-parole
    Falc'hun Du
    Falc'hun Du

    Messages : 25
    Date d'inscription : 11/07/2009

    Le PS, les Verts et l'UDB associés contre le breton à Redon. Empty Re: Le PS, les Verts et l'UDB associés contre le breton à Redon.

    Message  Falc'hun Du le Sam 24 Oct - 15:53

    Bin alors? On met même pas la réponse?
    Faudra dire à votre chef d'être un minimum honnète ...

    Vote de la Communauté de commune du Pays de Redon et communiqué du Parti breton : la réaction de l'UDB
    Publié le 21/10/09

    REDON — La section UDB du Pays de Redon regrette le vote des élus de la CCPR (communauté de communes du Pays de Redon) qui ont refusé la mise en place d'une signalétique breton-français dans les bâtiments de la communauté de communes. Toutefois, nous ne sommes guère surpris du résultat. En effet, plus qu'une hostilité vis à vis de la langue bretonne, ce vote traduit le refus des méthodes volontaristes du porte-parole du Parti Breton. Ce dernier a persisté à vouloir avancer à marche forcée dans ce dossier, alors que le débat autour de la langue bretonne au conseil municipal de Redon avait démontré, l'année dernière, la nécessité d'avancer sereinement mais sûrement sur le chemin de la reconnaissance officielle de la langue bretonne en Pays gallo.

    Nous estimons qu'il est grand temps de dépassionner le débat autour des 2 langues emblématiques du Pays de Redon en évitant l'opposition gallo/ breton. Nous craignons en effet que la radicalisation à laquelle nous assistons actuellement, anéantisse les actions menées par le tissu associatif depuis de nombreuses années en faveur des 2 langues particulières de la Bretagne.

    Pour notre part, nous estimons légitime l'argument en faveur d'une reconnaissance officielle du gallo en Pays de Redon. Pourquoi les bâtiments gérés par la CCPR ne pourraient-ils pas bénéficier d'une signalétique trilingue (français, gallo, breton) ?

    L'UDB appelle donc les élus du Pays de Redon à l'esprit de responsabilité. Les élus doivent dépasser les antagonismes personnels qui sont stériles tant pour l'avenir du gallo que celui du breton, et faire des propositions constructives qui respectent les identités de tous. Notre patrimoine linguistique commun ne saurait être l'enjeu de politiques partisanes, car c'est la survie même tant du breton que du gallo qui est en jeu.

    Nous déplorons la désinformation du parti breton affirmant en titre dans son communiqué du samedi 17 Octobre « Vote à la communauté de communes: PS, Verts et UDB associés contre le breton à Redon ». Or, l'UDB ne siégeant pas à la CCPR n'a pas pu évidemment voter contre. De plus, le vote ayant eu lieu à bulletin secret, comment Emile Granville peut-il affirmer que la représentante de la minorité municipale de Redon a voté contre? Ces amalgames grossiers sont indignes d'un élu du peuple.

    Pour la section UDB du Pays de Redon JF Lugué (conseiller municipal de Redon)
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 105
    Date d'inscription : 02/06/2009
    Age : 42
    Localisation : lannuon

    Le PS, les Verts et l'UDB associés contre le breton à Redon. Empty Re: Le PS, les Verts et l'UDB associés contre le breton à Redon.

    Message  Admin le Lun 26 Oct - 15:10

    mais bien sur tu as le droit de reponse, ce forum se veut neutre et pas seulement une tribune pour le PB.

    Contenu sponsorisé

    Le PS, les Verts et l'UDB associés contre le breton à Redon. Empty Re: Le PS, les Verts et l'UDB associés contre le breton à Redon.

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 24 Aoû - 15:32